Recette : riz au citron.

J’ai pour habitude de faire à manger un peu au hasard, selon mes envies et ressentis mais cette fois, j’ai pris le temps de me noter la recette ! J’avais envie de faire quelque chose d’un peu différent pour le riz et je suis tombée sur une petite vidéo que j’ai essayé de reproduire, mais avec ce que j’avais dans mes placards. C’est quelque chose de facile et rapide à réaliser (en plus d’être super bon). Et la recette est la suivante :

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • Riz cuit (environ 100g/personne)
  • Jus de 2 citrons
  • Sel
  • Poivre
  • 1 cc de curcuma
  • 2 cs de curry
  • Gingembre
  • 3 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 2-3 piments séchés
  • 2 cs de lentilles corail
  • Huile végétale au choix


Idée d’accompagnement : tofu mariné + courgettes et tomates.

Recette :

Une fois que le riz est cuit, ajouter le jus de citron, le sel, le poivre, le curcuma et le curry puis mélanger pour bien disperser tous les ingrédients. Et laisser de côté.

Dans un fait-tout, faire revenir les oignons et les lentilles corail dans de l’huile à feu doux et ajouter les piments séchés. Une fois les oignons translucides et les lentilles dorés, ajouter le reste de la préparation qu’on a mis de côté.

En fin de cuisson (environ 5 minutes avant la fin), on peut rajouter l’ail et le gingembre hachés. On les ajoute à la fin pour garder un maximum de leurs bienfaits !

On remue le tout et c’est prêt ! 


On peut ajouter à ce riz des noix de cajou par exemple ou même des petits pois (ou autre), le rendu doit être délicieux ! 

Comme accompagnement, on peut choisir de faire différentes sauces au choix, du tofu (comme plus haut), ou on peut simplement ajouter des légumes et/ou légumineuses à la préparation pour avoir un plat complet. 🙂


Tout le monde a aimé ce riz à la maison. Je n’avais jamais cuit les lentilles de cette façon, mais c’est quelque chose qui se fait beaucoup en Inde et j’avais envie d’essayer à mon tour, c’est plutôt une réussite !

J’espère avoir ton retour si tu testes cette recette !

Ahimsa,

Nadia