L’importance de la bienveillance.

Il est parfois difficile de rester bienveillante. Mais il y a tellement de bienfaits dans une relation de ce genre, que ce soit pour la personne bénéficiant de cette bienveillance ou même juste pour celle qui l’offre.

Une relation bienveillante entraîne la production d’ocytocine qui est l’hormone de l’amour et du lien social (entre autres). L’ocytocine génère la sécrétion des molécules nécessaire à notre épanouissement : la dopamine, l’endorphine et la sérotonine.

La dopamine provoque du plaisir, du genre celui que tu peux ressentir quand tu manges quelque chose de bon. 😛 Aussi, elle nous motive et nous rend créatif. L’endorphine, quant à elle, apporte relaxation et bien-être. Enfin, la sérotonine joue un grand rôle dans la stabilité des émotions, des humeurs et du sommeil.

Ces molécules sont importantes pour l’équilibre de notre organisme.

Selon une étude, poser un regard bienveillant sur une personne libère de l’ocytocine chez les deux personnes. Je te laisse imaginer ce qui peut être libéré avec un câlin, ou dans une relation bienveillante au quotidien. Il faut savoir que par relation bienveillante on entend : prendre soin de quelqu’un, juste lui faire un câlin ou même simplement lors d’une conversation agréable.

Cette hormone de l’amour est libérée lorsqu’on encourage quelqu’un, qu’on lui fait un compliment ou qu’on l’aide à donner le meilleur de lui même. Elle est également présente lorsque tu aides quelqu’un : quand tu donnes de l’argent à un SDF par exemple. Elle est aussi libérée quand on reste positif.ve, quand on dit du bien d’une personne (qu’elle soit présente ou non), quand on est dans de bonnes énergies.

Et le bon attire le bon. Enfin tu l’as compris, c’est un cercle vertueux.

katie-emslie-565439-unsplash.jpg

La relation bienveillante en empathique est importante entre les humains mais elle l’est également envers nous même et envers tout ce qui nous entoure. Elle est importante pour nous !

Certaines personnes n’ont pas eu l’habitude de ce genre de relation dans leur vie, mais ça s’apprend et ça se travaille. S’il est difficile d’être bienveillant simplement pour l’autre, il est possible de le faire pour soi.

Que ce soit en amour, amitié ou au travail il est nécessaire de créer des relations empathiques et bienveillantes. C’est bien dommage lorsqu’elles ne le sont pas. Si la production d’ocytocine n’est pas suffisante, on peut en arriver à la mélancolie ou la dépression.

Selon moi, les personnes ne pouvant pas apporter un minimum de bienveillance sont à fuir, ces relations peuvent devenir toxiques. Je ferai un article sur les relations toxiques !

28500733_994080407410130_452996613_o

Publicités